Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Bilan et propositions sur la relation collections physiques - collections numériques

Abstract : Ce rapport sur la relation collection physique- collection numérique répond à une commande du Directeur Général Délégué aux collections par lettre de mission en date du 15 juin 2017. Les objectifs de ce rapport sont d’établir un état des lieux raisonné de la gestion des collections physiques et des collections numériques et de faire des propositions pour une cohabitation synergique de ces collections tant dans le périmètre de l’établissement que dans un contexte européen et international. Pour mener à bien cette analyse, une dizaine d’entretiens a été conduit entre septembre 2017 et mai 2018. L’exploitation des entretiens aboutit à un état des lieux contrasté avec le constat général qu’il existe au Muséum un savoir faire séculaire des dispositifs dédiés à la gestion des collections physiques, mais que malgré de vastes chantiers de numérisation des collections, le développement d’outils pour l'exploration et l'exploitation de ces collections numériques a été initié au Muséum mais demeure un enjeu majeur pour tirer pleinement profit de cette numérisation massive. Le rapport résume les principaux enseignements tirés de l’analyse : En particulier sur les collections physiques les détails complets des fonds ne sont que très partiellement informatisés et parfois même partiellement connus. Il semble donc impératif de maintenir un effort constant d’informatisation des collections. De plus, les collections d’objets physiques étant au cœur de l’établissement, il faut se méfier de ne pas tomber dans le travers du tout numérique et continuer à recoller et valoriser le fond patrimonial. Un système unifié pour accéder à l'information sur des spécimens partageant des relations biotiques mais conservés dans les différentes collections fait défaut et reste à inventer pour sortir d’une logique de silo et créer davantage de continuité entre les différents ensembles de collections. Un tel système devrait aussi favoriser les services d'accès à distance. Le Muséum assure le stockage des données des collections numériques en interne. Le stockage de ces donnés numériques est extrêmement couteux tant en infrastructures qu’en consommation énergétique ce qui questionne sur la pérennité de leur conservation dans des contextes budgétaires toujours tendus pour l’établissement. Le Muséum diffuse directement les données de collections numériques via le portail en ligne sur le site Web « Science » du MNHN. Malheureusement, les collections numériques du Muséum sont moins bien référencées dans les moteurs de recherche générique tel que Google- et via les portails internationaux de partage de données que celles d’autres institutions. Un meilleur référencement du fond devrait être réalisé pour qu’il soit davantage moissonné par les grands moteurs de recherche. En outre de cette diffusion directe, tout ou partie des données sont aussi diffusées via d’autres sites institutionnels dont le Muséum est partenaire (e.g. recolnat et le GBIF). Une mutualisation des efforts de diffusions et une stratégie commune pour augmenter la visibilité des données est une piste à envisager pour une meilleure accessibilité des données. Dans un souci de réduire la duplication des efforts entre les institutions d’Histoire naturelle, une mutualisation des outils à mettre en place permettrait une économie d’échelle mais aussi davantage d’harmonisation des pratiques. C’est dans cet esprit que le programme European Distributed System of Scientific Collections (DiSSCo) a été conçu. Si ce projet est financé, la participation du Muséum est une priorité. DiSSCo est une nouvelle initiative paneuropéenne d'infrastructure de recherche de 21 pays européens visant à positionner les collections européennes de sciences naturelles au centre de l'excellence scientifique axée sur les données et de l'innovation dans la recherche environnementale, le changement climatique, la sécurité alimentaire, la santé et la bioéconomie. Le consortium DiSSCo prévoie de déposer une demande de financement à l’appel à projet « socioeconomic and cultural transformations in the context of the fourth industrial revolution » dont la date butoir est le 14 mars 2019. Le rapport insiste sur les enjeux d’une science ouverte avec un libre accès aux données source (Open data) et la nécessité d’un renforcement de la conservation des données et de leur partage. Toutefois, l’ouverture des données impose une politique claire et transparente sur la qualité de la donnée. Les critères de la chartre de qualité devraient être davantage visible pour les utilisateurs des collections numériques. L’ouverture des données pose aussi la question de la propriété institutionnelle et intellectuelle des données. Les expéditions pour enrichir les collections physiques et les campagnes de numérisation pour enrichir les collections numériques sont largement subventionnées par des financements publics et du mécénat qui tous souhaitent être visibles. La traçabilité des financements et la propriété institutionnelle des collections tant physique que numérique semblent donc un enjeu majeur qui mériterait le développement d’outils pour en assurer la traçabilité. L’étude des interactions entre les collections physiques et les collections numériques devrait émerger comme un nouvel objet de recherche ainsi que l’exigence de repenser les interactions entre les données et les objets. Cette réflexion pourrait avoir lieu dans le cadre plus large des réflexions qui ont actuellement lieu dans l’établissement sur la nécessité d’un cadrage et d’une impulsion pour l’ensemble de l’établissement autour de la question de la révolution et des innovations numériques.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

Cited literature [22 references]  Display  Hide  Download

https://hal-mnhn.archives-ouvertes.fr/mnhn-02517162
Contributor : Gilberto Marani <>
Submitted on : Tuesday, March 24, 2020 - 1:23:38 PM
Last modification on : Tuesday, March 31, 2020 - 9:03:14 AM
Long-term archiving on: : Thursday, June 25, 2020 - 1:45:38 PM

File

Collection_Numerique_RapportV2...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : mnhn-02517162, version 1

Collections

Citation

Line Le Gall. Bilan et propositions sur la relation collections physiques - collections numériques. [Rapport Technique] Muséum national d'Histoire Naturelle (Paris, France). 2018, 20 p. ⟨mnhn-02517162⟩

Share