Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le sexe et le genre dans la structuration funéraire : asymétrie ou dualité sociale des entités Cerny et Grossgartach du Néolithique moyen d'Europe occidentale

Abstract : Au ve millénaire, l’horizon Cerny dans le Bassin parisien et le Mittelneolithikum du domaine rhénan constituent les dernières manifestations danubiennes d’Europe occidentale. En plus de cette filiation culturelle, les deux groupes partagent un trait funéraire spécifique : l’inhumation en position étendue sur le dos. Toutefois, les tombes plates des nécropoles de la plaine du Rhin s’opposent formellement aux structures monumentales (STP) du Bassin parisien. Dans le cadre de cette communication, nous testons le lien entre ces deux ensembles du point de vue des pratiques funéraires. Nous nous attachons en particulier à appréhender le genre tant du point de vue du recrutement des défunts que de l’expression d’un potentiel dimorphisme sexuel d’ordre symbolique, révélé à travers la structuration funéraire. L’ensemble des sépultures Cerny mises au jour dans les STP fait l’objet de notre étude, soit 95 individus issus de cinq sites. Ils sont confrontés aux 112 sujets de la nécropole de Rosheim (Alsace) rattachés à la culture Grossgartach. Les analyses archéoanthropologiques sont menées sur la base de méthodes d’identification récentes. Les résultats traduisent une asymétrie idéologique des deux entités au coeur de laquelle la dualité homme–femme joue un rôle prépondérant. La structuration funéraire Cerny laisse apparaître la place centrale d’une minorité d’hommes « prestigieux » dont le statut virtuel du chasseur ou du guerrier est valorisé, tandis que les femmes souffrent d’une certaine invisibilité. Au contraire, le recrutement funéraire de Rosheim est significativement en faveur des femmes et, à l’inverse du Cerny, le mobilier abondant de leurs tombes renvoie à l’agriculture. Au‑delà de l’opposition formelle des choix idéologiques perçus à travers le mobilier funéraire, entre monde sauvage et sphère domestique, ces résultats questionnent l’organisation sociale de ces deux entités et la place accordée aux références masculine et féminine.
Complete list of metadatas

https://hal-mnhn.archives-ouvertes.fr/mnhn-02552559
Contributor : Aline Thomas <>
Submitted on : Thursday, April 23, 2020 - 4:40:10 PM
Last modification on : Friday, April 24, 2020 - 1:55:32 AM

Identifiers

Collections

Citation

Aline Thomas, Fanny Chenal. Le sexe et le genre dans la structuration funéraire : asymétrie ou dualité sociale des entités Cerny et Grossgartach du Néolithique moyen d'Europe occidentale. 1839e réunion scientifique de la Société d’Anthropologie de Paris, 28-31 Janvier 2014, 2014, Montpellier, France. pp.S39, ⟨10.1007/s13219-013-0093-7⟩. ⟨mnhn-02552559⟩

Share

Metrics

Record views

27