Contribution des méthodes ESR et ESR/U-Th à la datation de quelques gisements pléistocènes de Chine - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles L'anthropologie Year : 2017

Contribution des méthodes ESR et ESR/U-Th à la datation de quelques gisements pléistocènes de Chine

(1) , (2) , (3) , (4) , (1) , (3) , (3) , (1)
1
2
3
4

Abstract

Depuis le début des années 2000, des travaux portant sur la chronologie des premiers peuplements humains de Chine par les méthodes de la résonance de spin électronique (ESR) sur quartz sédimentaires et de la résonance de spin électronique couplée à l’uranium-thorium (ESR/U-Th) sur dents ont été menés en collaboration par des équipes françaises et chinoises sur quelques sites archéologiques ou géologiques chinois : Yunxian, Dali, Tangshan, Zongwei, Nihewan, Longgupo et plusieurs sites à giganthopithèques du Guangxi. Après une présentation rapide des méthodes de datation utilisées, quelques-uns des résultats majeurs obtenus dans le cadre de cette collaboration sont succinctement présentés et discutés.
Not file

Dates and versions

mnhn-03933615 , version 1 (10-01-2023)

Identifiers

Cite

Jean-Jacques Bahain, Qingfeng Shao, Fei Han, Xuefeng Sun, Pierre Voinchet, et al.. Contribution des méthodes ESR et ESR/U-Th à la datation de quelques gisements pléistocènes de Chine. L'anthropologie, 2017, 121 (3), pp.215-233. ⟨10.1016/j.anthro.2017.06.001⟩. ⟨mnhn-03933615⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More