Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Phylogénie moléculaire et analyse morphométrique des pédicellaires et du test des Cidaroida (Echinodermata, Echinoidea)

Résumé : La dernière révision des Cidaroida (Echinodermata, Echinoidea) date du début du 20e siècle (Mortensen, 1928). Mortensen y développe l’utilisation des pédicellaires à tous les niveaux de classification. Mais ce groupe reste peu étudié et est reconnu pour les difficultés de classification qu’il présente (Smith et Whright, 1989). L’objectif de cette thèse est donc de dégager des méthodes et des axes d’exploration pour une meilleure compréhension de la systématique et de l’histoire évolutive des Cidaroida. Les travaux se divisent en trois parties : 1- une analyse de la variabilité et de l’ontogenèse des pédicellaires ; 2- une étude de la croissance post-larvaire sur des populations de Stylocidaris affinis ; 3- la première phylogénie moléculaire de l’ensemble de groupe (27 taxa de Cidaroida), basée sur l’analyse, en maximum de parcimonie, de deux marqueurs moléculaires (28S-D1 et COI). L’analyse morphométrique des petits pédicellaires globifères permet d’expliquer l’importante variabilité de forme par des allométries statiques. Les différentes catégories de pédicellaires chez Stylocidaris affinis et Prionocidaris sp. sont interprétées par des processus hétérochroniques. Les conséquences taxonomiques de la variabilité sont discutées. La croissance du test est expliquée par des allométries de croissance qui peuvent conduire à des différences morphologiques importantes en fonction de l’âge du spécimen observé. De plus, les analyses mettent en évidence des changements d’allométries qui correspondent à l’apparition des pores génitaux (maturité sexuelle). L’approche de phylogénie moléculaire apparaît prometteuse pour clarifier les relations de parenté au sein du groupe. La monophylie des Cidaroida est soutenue dans deux analyses. En revanche, les Cidaridae ne sont pas monophylétiques du fait de la présence de Psychocidaris oshimaï (Psychocidaridae) dans le clade. La monophylie du genre Goniocidaris est quant à elle fortement soutenue.
Complete list of metadatas

Cited literature [208 references]  Display  Hide  Download

https://hal-mnhn.archives-ouvertes.fr/tel-02177236
Contributor : Nathalie Charrier-Arrighi <>
Submitted on : Monday, July 8, 2019 - 5:20:48 PM
Last modification on : Tuesday, February 18, 2020 - 2:56:02 PM

File

BrosseauOlivier_2005.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02177236, version 1

Collections

Citation

Olivier Brosseau. Phylogénie moléculaire et analyse morphométrique des pédicellaires et du test des Cidaroida (Echinodermata, Echinoidea). Systématique, phylogénie et taxonomie. Muséum national d'Histoire naturelle, 2005. Français. ⟨tel-02177236⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

32